Derniers articles

Le conseil municipal du 17 mai….en bref

10 jours après le 2ème tour des élections présidentielles, retour aux affaires locales avec le conseil municipal. Lors d’un précédent article vous avez pu découvrir l’intervention des élus de Guilers Avenir en préambule de la réunion. Du côté de la majorité, aucun élément sur le contexte national… À croire que Guilers vit dans un autre espace-temps!   peu de commentaires sur cette intervention… sauf le maire qui se dit choqué par les propos de François Hollande  « je laisse la France en meilleur état qu’à mon arrivée ». Sans doute est-il déjà dans sa campagne législative….

Le vote de diverses subventions constituait le plat de résistance de ce conseil. Peu de commentaires à faire si ce n’est que le projet de réforme des critères d’attribution des subventions aux associations, « en finitions » depuis 18mois » , est bloqué par…le maire. Le dossier ne lui convient pas !

Comme on ne sait pas ce qu’il y a dans le dossier, difficile de juger.

Pour une fois qu’il semblait y avoir un travail de fond de fait….il restera dans les cartons.

Mais pas d’inquiétude, le maire l’assure : les associations sont satisfaites, elles ne se plaignent pas !

Autre sujet le remplacement du toit du gymnase et restructuration, rénovation de la salle de musculation du Fort de Penfeld. Le moins que l’on puisse dire c’est que ce ne sera pas du luxe !

Pas d’inquiétude, pour l’adjoint aux sports, il s’agit d’un petit chantier, sans grandes difficultés.

C’est quand même 359000€ de plus à mettre sur la facture. Espérons que ceux qui ont pris la décision de racheter ce complexe en très mauvais état, présenteront un jour la note totale aux Guilériens. On pourra alors juger de la pertinence de leur décision.

Le lotissement « Résidences de Kermengleuz » se poursuit avec une information importante  : la mairie n’a pas réussi à trouver un accord financier avec le bailleur social qui devait racheter la parcelle de l’ex club house de l’ASG. Il n’y aura donc pas de logements sociaux….mais 4 nouveaux lots à 140€/m2  pour le lotissement. Et tant pis pour la mixité sociale….  Quand il faut choisir entre social et argent, le choix est vite fait !

Toujours sur la question du logement, le conseil a validé l’acquisition de la propriété située au 33 rue Charles de Gaulle. A la question de savoir si c’était des maisons ou un immeuble qui était prévu, le maire a répondu : des logements !

Enfin sur le dossier du centre bourg, les choses devraient avancer puisqu’un architecte a été retenu.

Une commission extra-municipale devrait voir le jour comprenant des élus, y compris 1 de l’opposition et des représentants d’associations. Idéo rappelle que sur ce dossier il y a eu une étude fin 2016 dont les conclusions n’ont jamais été présentées au conseil et encore moins aux Guilériens.

Certains d’entre eux ont été interrogés mais n’ont jamais pu voir les résultats, je crois qu’on ne les y reprendra plus !

Bien évidement Idéo est prête à participer à cette commission, la balle est dans le camp du maire.

Enfin après avoir épuisé l’ordre du jour, les élus de Guilers Avenir ont posé la question suivante :

Pourquoi la ville de Guilers n’est-elle pas adhérente à l’association Ener’gence, contrairement à la grande majorité des communes de Brest Métropole ?

Le maire a répondu que l’adhésion avait un coût et qu’il préférait garder son indépendance ! Il n’a aucune critique à l’encontre d’Ener’gence… mais ne voit pas l’intérêt d’y adhérer.

Pour rappel, Ener’gence est l’agence Energie-Climat du Pays de Brest. Forte de ces 18 années d’existence, elle est devenue l’organisme de référence du Pays de brest, notamment dans la rénovation énergétique du bâti. Elle est un lieu d’information et de ressources sur les problématiques énergie/climat du territoire. Enfin elle accompagne toujours plus de collectivités dans leur démarche de maîtrise des consommations énergétiques.

A titre d’exemple, depuis plusieurs années, Ener’gence accompagne les communes de Plougastel-Daoulas et de Guipavas dans leurs systèmes d’aides aux installations de systèmes performants pour les particuliers. Les dossiers de demande sont instruits par Ener’gence. Il y a aujourd’hui 39 communes adhérentes ( Gouesnou, Guipavas, Milizac, Le Relecq Kerhuon, Plouzané……)

Une fois de plus à Guilers on n’a pas besoin des compétences de spécialistes indépendants : nous, on sait faire !

Conseil municipal du 17 mai 2017 : Intervention du Groupe Guilers Avenir

Je prends la parole au nom de notre groupe pour saluer l’investiture de notre nouveau Président de la République.

Au terme d’une campagne électorale interminable, émaillée de scandales, de mises en examens,  de rumeurs, c’est avec un vrai soulagement que nous avons accueilli la nouvelle de son élection.

A l’image des Français et des Guilériens qui ont soutenu sa candidature au second tour, certains d’entre nous ont voté par adhésion au programme d’Emmanuel Macron, d’autres ont voté pour faire barrage à l’extrême droite.

Parmi ce qui nous unit, il y a la conviction forte que la réponse aux difficultés que traverse notre pays n’est pas dans le repli sur soi, la défiance démocratique et la haine de l’autre.

S’isoler, rompre avec le mouvement du monde, c’est marcher à rebours. Comme l’a dit notre président lors de son investiture, dans notre monde à la géographie rétrécie,  « plus rien ne frappe les uns en épargnant les autres. Nous sommes tous interdépendants, nous sommes tous voisins ».

A Guilers,  quelques 23% des votants ont fait le choix inverse.  Ce choix est respectable, car il est démocratique,  et il témoigne de la colère et des angoisses de certains de nos concitoyens  qui se sentent démunis et impuissants face aux crises  internationales et à  leurs difficultés quotidiennes.

C’est un score qui semble néanmoins élevé pour notre ville où il fait bon vivre. Ce vote de repli pose question également pour une ville plutôt tournée vers l’Europe : jumelée avec L’Irlande depuis 35 ans et plus, récemment avec la Sicile, et  intégrée à une métropole qui rayonne sur le plan international. Une ville aussi qui a su garder la mémoire des solidarités mondiales passées  au travers d’ hommages aux soldats américains et anglais qui y sont tombés.

Notre nouveau président aura fort à faire : redonner le gout de l’avenir à ceux qui se sentent oubliés,  insuffler l’envie d’aller de l’avant, rassembler…. Et dès demain, gouverner une France particulièrement désunie.

Un premier merci, déjà, pour nous avoir épargné de devoir siéger au sein de ce conseil, sous le portait d’une présidente d’extrême droite.

Pour la suite, nous accueillerons ses actions au gré de nos sensibilités politiques individuelles.

Nous souhaitons bon courage au Président Macron , et tous nos vœux de réussite l’accompagnent en ce début de quinquennat.

Longue vie à notre République.

Un Maire apolitique ?..

Si vous avez eu l’occasion de vous balader dans Guilers depuis lundi matin, vous avez sans doute vu les affiches fraichement collées par l’équipe de campagne de la candidate de la droite aux élections législatives, Mme BOURBIGOT.

A la lecture de la presse, mercredi matin, on apprend que notre Maire « également encarté Les Républicains » sera son suppléant. On retrouve donc le tandem des dernières élections Départementales, mais inversé (c’est vrai que solliciter un mandat de Député pour notre Maire et Conseiller Départemental n’irait pas dans le sens du non-cumul des mandats prônés par tous lors des dernières périodes électorales…)

Au fait, « Les Républicains », ce ne serait pas un parti politique ? Pas si apolitique que cela donc notre Maire… Mais nul besoin qu’il soit encarté LR pour constater que la politique municipale mise en œuvre depuis 2008 est bien en ligne avec les orientations défendues nationalement par la droite républicaine, où l’axe social est loin d’être une priorité…

Demandez le programme !..

Résultats 2eme tour élection présidentielle à Guilers

La participation est en légère baisse avec 263 votants en moins. Par contre, ce qui est marquant, c’est la baisse des suffrages exprimés (- 701). Le pourcentage des bulletins blancs ajouté à celui des bulletins nuls dépasse les 11% !

Concernant les candidats, Mr. Macron passe de 1598 à 3365 voix au 2 ème tour, pour Mme Le Pen la progression est moindre : de 768 à 1015.

Même si c’est difficile à croire et à admettre, un votant sur 5 à Guilers a glissé un bulletin Marine Le Pen dans l’urne !

Le périmètre d’action d’Idéo, c’est la commune de Guilers. Nous ne prenons pas part, habituellement, aux débats nationaux.
Alors pourquoi relayer l’appel du collectif du 04 mai pour un rassemblement CONTRE le Front National ?

Parce que faire barrage à Marine LE PEN, c’est aussi préserver le climat du vivre ensemble à Guilers. Une victoire ou un score élevé du FN contribuerait à banaliser les discours xénophobes, homophobes, la violence des mots, la pensée unique… Faire barrage c’est aussi batailler pour la pluralité des opinions, le respect des adversaires, la valeur du débat, et cela a aussi du sens à Guilers.
Pour rappel : le FN a obtenu 768 voix, soit 15,12% des voix à Guilers lors du premier tour des élections présidentielles.