Quelque chose qui cloche!

La pose des antennes SFR sur le clocher de l’église ne laisse pas indifférent les Guilériens. Qu’écrivait Idéo dans son compte rendu du conseil municipal du 29 novembre 2018 :

« SFR a souhaité installer 4 antennes sur l’Eglise. Les négociations avec le diocèse ont fini par aboutir favorablement.

Le clocher de l’église transformé en antenne relais, est-ce vraiment une bonne idée ?« 

Deux ans plus tard on voit le résultat!

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le conseil municipal s’est réuni en séance plénière le 17 septembre dernier. Le contexte sanitaire ne facilite pas l’ouverture au public.

Comment dans ces conditions avoir une idée des débats et échanges ? Plusieurs possibilités :

  1. S’en remettre au compte rendu joint aux nouvelles de Guilers : s’il donne bien le résultat des différentes consultations, pas d’explications sur les votes. De plus impossible de connaitre les points qui ont donné lieu à débat.
  2. Lire les comptes rendus des quotidiens locaux : il s’agit du ressenti des correspondants, difficile en quelques lignes de résumer 2h30 de réunion avec 21 points à l’ordre du jour
  3. Lire le compte rendu publié sur le site de la mairie : il faut faire preuve de patience et attendre plusieurs semaines.
  4. Lire le compte rendu de la minorité. Celui-ci est publié sur sa page facebook et son site internet : http://citoyensensemblepourguilers.fr/. Il s’agit là du ressenti des élus de l’opposition avec les explications sur leurs votes.

A vous de choisir, on peut même tout lire et se faire sa propre idée !

Idéo reste persuadé que la meilleure solution serait de filmer les séances. Tout le monde pourrait les visionner, en direct ou en différé.

Le contexte sanitaire actuel pourrait durer des mois, permettre aux Guilériens de pouvoir visionner les séances du conseil serait une preuve de transparence et de bonne démocratie.

Qu’en pensez-vous ?

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Une belle idée !

De nos jours les applications fleurissent sur nos smartphones, certaines ludiques, d’autres très utiles et répondant à un vrai besoin. C’est le cas de  Freebulle. Tout parent a un jour été confronté à la difficulté de faire garder son enfant. Pour répondre à cette problématique une jeune maman a lancé une plateforme collaborative pour créer un réseau de baby-sitting gratuit entre parents de confiance s’échangeant des heures de garde. L’application est gratuite et fonctionne grâce à un système de crédits virtuels, les bulles que l’on peut accumuler lorsque l’on garde un enfant, puis dépenser pour, à son tour, être dépanné.

Lancée dans la région de Tours, l’application a rencontré un tel succès depuis un an qu’elle a fait des émules un peu partout en France. 800 familles (dont 500 en Touraine) ont déjà rejoint la communauté.

Si vous êtes intéressé, si vous voulez en savoir plus : une page facebook et un site internet : https://freebulle.fr

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Place aux vélos ?

Du 14 au 22 septembre c’est la Semaine européenne de la mobilité (SEM). Elle a pour objectif d’inciter les citoyens et les collectivités dans de nombreux pays européens à opter pour des modes de déplacements plus respectueux de l’environnement.

De nombreuses communes en profitent pour proposer diverses animations autour de ce thème.

Près de nous la commune de Landéda propose un programme très fourni qui met en avant le vélo.

Rien de tel à Guilers, c’est bien dommage !

Visiblement les déplacements doux ne sont pas la priorité. On a ainsi pu voir la rue Charles de Gaulle refaite sans prévoir une place pour le vélo, même chose pour la nouvelle place du bourg où les bordures représentent un vrai danger pour les deux roues.

Allez, soyons positif, en 2021 Guilers sera peut-être un acteur de la semaine de la mobilité. A condition que les adeptes du 2 roues fassent entendre leurs voix !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le sujet de l’égalité entre les femmes et les hommes ne date pas d’hier. Comment faire pour avancer sur ce dossier ? Certains prônent le volontariste mais sans contrainte, d’autres demandent des textes, des lois, des quotas, seule façon de faire bouger les lignes.

L’exemple de la politique est frappant, aux municipales par exemple il faut la parité sur la liste. Si pour les postes d’adjoints, la parité est imposée, rien de tel pour les conseillers délégués.

 Résultat, à Guilers, 3 conseillers délégués…. Trois hommes ! Bohars : 4 hommes

Heureusement il y a aussi des communes qui respectent la parité : à Guipavas : 4 conseillers délégués, 2 hommes, 2 femmes, à Plougastel 1 homme et une femme, à Gouesnou 2 hommes et 2 femmes avec en plus  4 conseillers référents, 2 hommes et 2 femmes.

Bilan contrasté donc. Si on regarde la métropole, le conseil se compose de 66 membres, pour les vice-présidents, pas de parité requise, résultat :  l’exécutif comprend 20 vice-présidents, 15 hommes et seulement 5 femmes !

Cet exemple montre bien que l’égalité, on en est encore loin !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire