Le sujet de l’égalité entre les femmes et les hommes ne date pas d’hier. Comment faire pour avancer sur ce dossier ? Certains prônent le volontariste mais sans contrainte, d’autres demandent des textes, des lois, des quotas, seule façon de faire bouger les lignes.

L’exemple de la politique est frappant, aux municipales par exemple il faut la parité sur la liste. Si pour les postes d’adjoints, la parité est imposée, rien de tel pour les conseillers délégués.

 Résultat, à Guilers, 3 conseillers délégués…. Trois hommes ! Bohars : 4 hommes

Heureusement il y a aussi des communes qui respectent la parité : à Guipavas : 4 conseillers délégués, 2 hommes, 2 femmes, à Plougastel 1 homme et une femme, à Gouesnou 2 hommes et 2 femmes avec en plus  4 conseillers référents, 2 hommes et 2 femmes.

Bilan contrasté donc. Si on regarde la métropole, le conseil se compose de 66 membres, pour les vice-présidents, pas de parité requise, résultat :  l’exécutif comprend 20 vice-présidents, 15 hommes et seulement 5 femmes !

Cet exemple montre bien que l’égalité, on en est encore loin !

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.