Bientôt, chasse aux mégots ?

Pour beaucoup de fumeurs, le geste d’écraser par terre son mégot de cigarette est naturel. Sans doute pensent-ils qu’ils sont biodégradables. Grave erreur, ils sont juste photodégradables et la matière première ne disparaît pas complètement : elle se dilue au contact de l’eau ou du sol.

Pas moins de 15 milliards de filtres à cigarette jetés chaque année représente un danger pour l’environnement. Composés d’acétate de cellulose, ils peuvent mettre jusqu’à 15 ans pour se dégrader dans la nature. Les mégots envahissent nos communes, où les jeunes enfants et les animaux domestiques peuvent les ingérer.

Que faire face à ce fléau ? les entreprises et les communes peuvent agir.

1.En informant les fumeurs sur les dangers que constituent les mégots

2.En mettant en place du mobilier urbain adapté pour récupérer les mégots.

3. En mettant à disposition de tous des cendriers de poches

4. En organisant une collecte des mégots

Certaines communes ont choisi de faire appel à une société basée à Bourg Blanc MéGO!

Celle-ci assure un service de tri et de recyclage des matières des mégots de cigarettes (filtres usagés).

A Guilers pas d’initiatives en vue de la part de la commune.

Dommage, mais rassurez vous, Idéo va bientôt passer à l’action !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.