ça roule….suite

Dans un article précédent : « ça roule », Idéo évoquait les transports en communs et le choix fait par certaines municipalités ou communautés de communes de la gratuité. Nous finissions l’article de la façon suivante : Pourquoi ne pas tenter l’expérience sur la métropole Brestoise ?

Dans son édition du 06 octobre, Le quotidien Le Télégramme revient sur cette idée avec l’exemple de Carhaix et de Vitré qui ont mis en place la gratuité avec pour Carhaix une fréquentation multipliée par 7 !

Bien sûr on ne peut comparer Carhaix et Brest où, la réponse  de Brest Métropole, est catégorique : « Non. Si le ticket était gratuit, il faudrait trouver 12 M€ pour équilibrer les comptes ». Il ne s’agit donc que d’une question d’argent !  Mais où est la volonté politique ? Faut-il rappeler que Brest n’est pas épargnée par les alertes à la pollution. Développer les transports en commun doit être un axe du futur plan climat, et pas seulement avec des mots mais avec des actes.

Au-delà de l’aspect financier, l’idée ne semble pas enchanter l’élu finistérien, dérangé à  «l’idée que des usagers extérieurs à la métropole ne payent pas un service payé par ceux qui y habitent ». Un argument qui va aller droit au cœur des commerçants du centre-ville de Brest qui voient le nombre de clients extérieurs à la métropole se réduire, circuler et se garer dans le centre de  Brest étant de plus en plus compliqué.

Espérons que les résultats de l’enquête sur les déplacements sur le territoire du Pays de Brest menée actuellement montreront qu’il y a une forte attente du côté des habitants de la métropole. La gratuité n’est qu’une piste mais elle mérite d’être étudiée sérieusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.