ça roule?

Pour Idéo, la semaine Européenne de la mobilité est l’occasion de faire sa rentrée. Un article qui ne concerne pas que la commune de Guilers mais l’ensemble de la métropole.

Pour ses habitants la question des transports est au cœur de leur quotidien. Beaucoup d’entre eux travaille sur Brest et la métropole et pour s’y rendre, ils doivent choisir un moyen de locomotion.

Si l’on parle de transition énergétique, pour consommer moins de carburants il est urgent d’encourager l’utilisation des transports en commun.

Quel est le meilleur argument à mettre en avant si ce n’est celui du prix.

Depuis peu certaines communautés proposent ni plus ni moins que la gratuité !

C’est le cas de  la communauté d’agglomération de Niort depuis le vendredi 01 septembre 2017. Pour son maire,  il ne s’agit pas seulement de rendre les bus gratuits, mais aussi de refondre totalement le réseau. Niort propose aux usagers une plus grande variété de modes de transport dès octobre : vélos en location longue durée et covoiturage. Pour financer le dispositif, les entreprises et les administrations sont appelées à régler une taxe de « versement transport ».

Autre exemple, Dunkerque. A partir de septembre 2018 à partir,n’importe qui pourra emprunter n’importe laquelle des neuf lignes de bus du Dunkerquois sans dépenser le moindre centime. Une décision qui fait suite à une expérimentation menée depuis 2015, les bus sont déjà gratuits chaque week-end. Il s’agissait alors de tester le concept et force est de constater que ça fonctionne. Depuis cette date, les bus embarquent 29% de passagers en plus le samedi et même 70% de plus le dimanche !

Si la gratuité des transports en commun permet d’en augmenter la fréquentation, c’est bon pour la planète et pour le portefeuille des habitants alors pourquoi ne pas suivre l’exemple de Niort et de Dunkerque ?

Pourquoi ne pas tenter l’expérience sur la métropole Brestoise ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.