Archives de catégorie : Non classé

Le solaire: une énergie fiable et durable

Petite assemblée hier soir pour la réunion d’information sur le solaire. Dommage car la présentation faite par Ener’gence* était très claire sans être trop technique.

Il y a sans doute encore trop de préjugés sur l’énergie solaire : ce n’est pas réservé aux régions du sud, la solaire à Brest ça marche ! N’oublions pas que l’énergie solaire est gratuite et illimitée ! L’énergie solaire est la plus facile à exploiter pour un particulier à Brest.

1/ Contexte : Le sujet du climat est de plus en plus d’actualité. L’Europe, la France, la région Bretagne, le pays de Brest, tous ont pris des engagements chiffrés sur le développement des énergies renouvelables au travers de différents plans.

2/ L’énergie solaire : il faut tout d’abord distinguer le solaire actif et le solaire passif.

  • Solaire passif : il s’agit de Bâtiments/maisons dont la conception permet d’utiliser l’énergie solaire pour l’éclairage naturel, le chauffage et la climatisation. On parle alors de Bâtiments/maisons passives.
  • Solaire actif ,2 catégories :

Le thermique qui permet la production d’eau chaude et le chauffage. Il faut environ 3 à 4 m2 de panneaux pour une famille de 4 personnes afin de subvenir à 70% des besoins en eau chaude sanitaire. Le cout de l’installation est d’environ 5000€. On peut bénéficier d’aides nombreuses qui ramènent le montant à environ de 3200€.

Si on choisit une installation thermique qui assure à la fois la production d’eau chaude et le chauffage, il faudra plus de panneaux et le cout avoisinera les 10000€.

Le photovoltaïque qui permet la production d’électricité. Une installation classique c’est 15 à 20m2 de panneaux. Il y a trois choix possibles :

A / On revend la totalité de l’énergie produite à EDF et on bénéficie d’un tarif d’achat plancher garanti  sur 20 ans. Le coût de l’installation en d’environ 10 000€ pour une recette de 560€

B/ On consomme une partie de l’électricité produite et on vend le surplus. L’autoconsommation est au maximum de 30%. Le coût de l’installation est d’environ 9000€ pour une recette annuelle de 210€ auquel il faut ajouter 143€ d’économie pour l’électricité autoconsommée.

C/ Autoconsommation totale, une option rare car elle nécessite la pose de batteries pour stocker l’énergie.

Plusieurs exemples de réalisations visibles sur Brest : le dépôt du Tram avec 1280 m2 de panneaux solaires et le bâtiment des capucins avec 650 m2.

Afin d’aider les habitants, Brest métropole a mis en place un cadastre solaire. Il permet à chacun de voir si sa maison est bien située pour pouvoir envisager la pose de panneaux solaires.

https://www.arcgis.com/home/webscene/viewer.html?webscene=506b27cffb9a45f590b28cfbde901699&viewpoint=cam:-4.54283877,48.39299637,10143.211;352.955,15.118

Une fois que vous aurez vérifié le potentiel solaire de votre habitation, il vous suffit de prendre contact avec Tinergie, la plateforme gratuite d’accompagnement à la rénovation énergétique.

Elle a mis en place un protocole solaire en 6 étapes :

  1. Echange avec un conseiller Tinergie
  2. Si vous êtes intéressé, réalisation d’un pré-diagnostic. Celui-ci indique le potentiel de production pour le solaire thermique et photovoltaïque. Il vous est transmis par mail
  3. Recherche d’entreprise. Brest métropole a établi une liste d’entreprises partenaires qui respectent un cahier des charges strict. En choisissant une entreprise partenaire vous pourrez bénéficier d’aides financières.
  4. Analyse des devis. Il vous suffit de vous rendre aux permanences Tinergie
  5. Signature du devis.
  6. Un expert vérifie la conformité des chantiers

Un conseiller sera à votre écoute pour vous aider dans toutes les étapes de votre projet, tant sur le plan technique que réglementaire et financier.

Le solaire a malheureusement mauvaise presse : on ne compte plus les arnaques sur le sujet. Brest métropole et ses entreprises partenaires ne pratiquent pas de démarchage téléphonique, une façon de lutter contre l’éco-délinquance.

En résumé, si vous avez un projet de construction, de rénovation Ener’gence peut vous aider et répondre à toutes vos questions….et vous éviter les pièges !

Contact Tinergie :

Tel : 02.98.33.20.09

Mail : www.tinergie-brest.fr

*Ener’gence, l’Agence Locale de l’Energie et du Climat du Pays de Brest, a été fondée en 1998 à l’initiative de la Communauté Urbaine de Brest (Brest Métropole ), de l’Agence de l’Environnement et de Maîtrise de l’Energie (ADEME), des partenaires publics et industriels de l’énergie, du logement social, des transports, des énergies renouvelables. Elle est constituée en association, loi 1901.

Ener’gence a pour objet l’information, le conseil et la sensibilisation en maîtrise de l’énergie et diversification des sources énergétiques. Cette action est dirigée vers le grand public, les collectivités et les entreprises, dans les domaines de l’habitat, des bâtiments collectifs et industriels ainsi que des transports.

A vélo au boulot!

Du 13 mai au 15 juin c’est la deuxième édition du challenge « A vélo au boulot ». Une initiative pour laquelle Idéo ne peut que rouler!
Le but est de sensibiliser et de permettre l’expérimentation de ce mode de déplacement auprès des salarié·e·s de Brest métropole.
3 défis sont proposés simultanément. Individuellement : faire un maximum de trajets pendant le mois avec des lots à gagner. Par équipe : motivez vos collègues pour monter une équipe et détrôner Ifremer tenante du titre. Global : tous ensemble faire mieux que Quimper, Lannion et Saint-Brieuc qui organisent ce challenge en même temps et ainsi démontrer que le vélo est une alternative crédible pour les déplacements domicile-travail. Inscription : https://brest.challenge-velo.bzh/ , informations :

Les voyages forment la jeunesse!

Si vous êtes nés entre le 2 juillet 2000 et le 1er juillet 2001 voici une occasion à ne pas rater : l’Union européenne offre 20 000 titres de transport à des jeunes Européens Objectifs : démocratiser le voyage et encourager les échanges et la découverte au sein de l’Europe.

Pour pouvoir participer, outre sa date de naissance, il faut répondre à un petit quizz portant sur l’Union européenne, avoir la nationalité d’un pays membre de l’Union européenne et prévoir un voyage dans un pays autre que le sien entre le 1er août 2019 et le 31 janvier 2020.

Attention, il ne reste plus que douze jours pour poser sa candidature (fin des dépôts le 15 mai 2019).

Pour participer c’est ici

La maison partagée

Comme moi vous avez peut-être regarder à 13h15 le reportage sur France 2 sur le concept de maison partagée. Il s’adresse à des personnes âgées fragilisées. Véritable structure d’accueil alternative aux institutions historiques et existantes.

Son originalité ? : faire cohabiter des personnes âgées au sein d’un même lieu.

Sa vocation ? : résolument sociale ; la lutte contre la précarité, l’isolement et/ou la solitude, la reconstitution d’un lien social, de la solidarité et de l’utilité sociale constituant les fondements idéologiques de ce concept.

La maison partagée est une petite unité de vie qui permet de faire cohabiter de manière autonome 4 personnes âgées.

Mieux que les mots, voici une vidéo de présentation

Certains me diront qu’il existe déjà à guilers le village des amandiers : quinze maisonnettes situées à quelques mètres de la Résidence « Les Petits Pas » (EHPAD). La singularité des Amandiers ? La présence d’une gouvernante pour accompagner les usagers au quotidien et proposer des services adaptés à leurs envies.

La maison partagée va plus loin puisqu’il s’agit d’une co location entre séniors.

Pourquoi ne pas imaginer un tel dispositif sur notre commune ? la commune ne pourrait-elle pas offrir un terrain où une maison pour pouvoir le réaliser ?

Nb : Idéo vous encourage à regarder le reportage de 13h15 ce dimanche sur France 2 disponible en « replay ». https://www.france.tv/france-2/13h15-le-dimanche/959561-le-printemps-de-l-hiver.html

 Je suis certain qu’il ne vous laissera pas indifférent.