C’est pas moi c’est l’autre

Pour éviter boisde s’expliquer il est tentant de dire : ce n’est pas moi c’est l’autre.

Ainsi pour une mairie il est facile de dire ce n’est pas moi c’est l’Etat, ou ce n’est pas moi c’est la région, c’est Brest métropole…… à croire qu’aucune décision n’est assumée !

Dernier exemple en date : plusieurs personnes nous ont fait part de leur mécontentement suite à l’annonce parue dans les nouvelles de Guilers du vendredi 18 septembre concernant une vente de bois.

Celle-ci était organisée par Brest Métropole et les réservations devaient se faire auprès de la direction des espaces verts.

Lorsque les personnes intéressées ont contacté le service concerné, dès vendredi, on leur a répondu : c’est trop tard, tous les lots sont vendus !

Visiblement, l’information sur cette vente a été communiquée à toutes les communes de Brest Métropole au même moment mais il y a eu un retard à l’allumage sur Guilers, seules les personnes qui avaient pu avoir l’information avant la sortie des Nouvelles de Guilers auront pu être servies.

Bien évidement, l’erreur est humaine et comme dit le proverbe : erreur avouée, erreur à demi pardonnée.

Sauf que dans ce cas précis, nos mécontents qui ont contacté la mairie de Guilers ont eu pour réponse : ce n’est pas de notre faute c’est celle de Brest Métropole !

La personne contactée à Brest Métropole nous a pourtant confirmé un afflux de demandes « hors délai » à la date de sortie des Nouvelles de Guilers.

Ce contenu a été publié dans Guilers, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.