Entre Droit et Devoir

Dimanche les français sont appelés à se rendre aux urnes pour élire leur exécutif régional.

Des élections au lendemain d’un mois de novembre qui a ébranlé la France. Un contexte très particulier pour les dernières élections avant la présidentielle de 2017.

Selon les dernières enquêtes, le taux de participation serait faible, surtout chez les jeunes.

Pourquoi une telle désaffection des urnes ? Les jeunes n’auraient pas confiance dans le personnel politique et ne trouveraient pas dans les différents programmes des propositions en phase avec leurs idées, leurs valeurs.

Il est vrai que si l’on écoute les candidats en campagne, on peut ne pas être enthousiaste :

Beaucoup de critiques, beaucoup de donneurs de leçons et des promesses génériques trop globales pour être audibles. Si on ajoute  le dénigrement de la politique et des politiques, porté par  de nombreux artistes, commentateurs, journalistes, souvent très influents auprès d’un public jeune, instruit, et souvent assez actif sur les réseaux sociaux, on comprend mieux cette désaffection des urnes.

On peut comprendre que notre jeunesse souhaite autre chose, néanmoins choisir de ne pas se rendre aux urnes, c’est choisir de ne pas s’engager, c’est laisser les autres décider pour vous. S’abstenir ne fait pas changer les choses.

Un faible taux de participation risque de donner une image faussée de la France. Ainsi si à l’issue des dernières élections le Front National a pu se revendiquer 1er parti de France, c’est bien grâce à une forte abstention.

De nombreux jeunes sont actifs dans les associations, ils font à leur manière bouger la société. Ils ne doivent pas rester spectateurs de la vie politique mais au contraire en devenir les acteurs. Cela commence par mettre son bulletin dans l’urne.

Pour rappel, lors des dernières élections départementales à Guilers, il y avait 6 339 inscrits mais seulement 3 440 votants !!…

Alors, le 06 et le 13 décembre, pas d’hésitation, votez et faites voter !

C’est un droit mais aussi un devoir de citoyen.

Abandonner son droit de vote, c’est le donner à d’autres qui n’en feront pas ce que vous auriez souhaité, alors utilisez le, ne le laissez pas à d’autres !

Ce contenu a été publié dans Air du temps, Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.