Fin du suspense

La réponse est Plougastel-Daoulas et Le Relecq-Kerhuon. Deux communes qui n’ont pas les mêmes couleurs politiques mais qui font le choix d’impliquer les citoyens.

Pour notre commune, Guilers, mis à part la programmation culturelle, la municipalité travaille seule. Exit les élus de l’opposition, exit les habitants. Pourtant les sujets de réflexion sont nombreux : logements, écoles, transports, sécurité……

Idéo ne peut être en accord avec cette façon de faire de la politique.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Fin du suspense

  1. Joyeux dit :

    C’est gentil de dire de la politique, moi j’y vois de l’autocratie ou du petit despotisme qui d’ailleurs s’affiche dans la presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.