La culture pour tous

Depuis le 02 juin on peut de nouveau emprunter des livres, DVD à la médiathèque grâce au drive mis en place. Un soulagement pour de nombreux lecteurs, l’évasion que procure la lecture est indispensable face à la dure réalité du monde actuel.

Une bonne nouvelle qui met en lumière la fracture numérique. Tous ceux qui maitrisent et possèdent des outils numériques ont pu continuer à emprunter des livres numériques pendant le confinement. Ils peuvent aujourd’hui faire leur réservation de livres tranquillement chez eux et prendre rendez vous pour les retirer au drive.

Pour les autres, pas d’emprunts pendant le confinement et une procédure plus compliquée pour réserver et prendre les livres choisis.

Un nouvel exemple de la fracture numérique. Comment faire pour la réduire ? L’illettrisme numérique (l’illectronisme) toucherait 15% des français alors que 23% se sentiraient mal à l’aise avec le numérique.

Il y a donc un vrai risque d’exclusion sociale d’une partie de la population. La dématérialisation à outrance des démarches laisse trop de personnes sur le côté et pose un vrai problème de citoyenneté. Certains préfèrent renoncer quitte à perdre des droits.

Heureusement des initiatives existent, à Guilers l’Agora propose des formations, aide celles et ceux qui en font la demande. Mais ne faudrait-il pas aller plus loin ? par exemple en proposant du matériel et des abonnements à la portée de tous.

Pour en revenir à la médiathèque, le drive parait être la solution adaptée à la situation actuelle mais il ne faudrait pas oublier tous ceux qui ne peuvent se déplacer, pourquoi ne pas envisager une livraison à domicile ? c’est dans l’air du temps pour les achats alimentaires, mais la culture ne nous nourrit -elle pas tout autant ? Des bénévoles seraient surement prêts à assurer ce service.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.