La fête de la musique…..à Guilers.

FDM-GG41-RVB_HD-1La Fête de la musique a lieu à travers le monde le 21 juin, date qui coïncide le plus souvent avec le premier jour de l’été de l’hémisphère nord. Elle est actuellement célébrée dans une centaine de pays. Divers festivals de musique locaux qui se déroulaient ce jour de solstice participent aujourd’hui à cette fête populaire. Sa première édition a eu lieu le 21 juin 1982 mais elle est officiellement instituée le 21 juin 1983. C’est en 2011 que cette fête s’est complètement internationalisée : en moins de trente ans, elle est reprise dans 110 pays sur les cinq continents.
A Guilers, la fête de la musique s’est déroulée place de la Libération dès 16h30. Au programme, Accordéons de l’école de musique, Vents du large, Melodios, Arpège, Aveldorn (Danses bretonnes), Anthony Guillou (chante Renaud & Soldat Louis), Aveldorn – Musique du Monde, Fin à 23h…
Idéo était présent, voici son ressenti:

Si le temps était clément, on peut déplorer la configuration de la fête.
Quelle différence avec les manifestations des années précédentes! L’an dernier, plusieurs scènes, disséminées sur tout le bourg, des styles musicaux différents, pour plaire à toutes les classes d’âge…
Cette année, le périmètre était restreint à la seule place de la Libération. 3 grands barnums se faisaient face de manière peu conviviale. Il fallait pour pouvoir profiter des artistes être au cœur de la place, une scène plus ouverte aurait sans doute été plus appropriée. Les conditions n’étaient vraiment pas optimales pour les artistes et les spectateurs.
Cette configuration et la programmation réduite expliquent sans doute le manque d’ambiance, l’absence du côté fête populaire et le peu de monde présent.
Ce même soir, un spectacle de théâtre était programmé à l’Agora, pour certains il aura fallu faire un choix. Dommage que l’on puisse avoir deux évènements le même jour sur la commune et rien d’autres week-ends.
Enfin, un détail nous aura marqué : la présence de personnels de sécurité en grand nombre. La sécurité civile plus une entreprise de sécurité. La municipalité n’a-t-elle pas sur-évalué les risques sachant que l’heure de fin était prévue à 23h ? une sécurité  pourtant toute relative puisque les rues n’étant pas coupées à la circulation, plusieurs enfants ont failli se faire renverser!
Bref pour Idéo le bilan est pour le moins mitigé.
Et vous, habitants de Guilers, qu’en avez-vous pensé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.