Le conseil municipal du 07 février….en bref

Comme tous les ans à cette période le conseil était consacré presque exclusivement au budget.

En préambule la maire a souhaité faire une présentation des projets de la salle d’athlétisme et du boulodrome couvert. Une présentation sommaire mais tous ceux qui souhaitent avoir plus de détails peuvent aller en mairie consulter le dossier. L’adjoint au sport a précisé que les projets avaient été réalisés en concertation avec les clubs concernés. La salle d’athlétisme pourra recevoir des championnats départementaux mais pas au-delà. Elle comportera des gradins pouvant recevoir 380 personnes.

Si a réalisation de ces deux projets est une bonne nouvelle pour les clubs d’athlétisme et de pétanque ainsi que pour le collège, il n’en va pas de même pour les finances de la commune !

Guilers pouvait-elle se permettre ces investissements ? La majorité en est persuadée, l’opposition en doute.

Lors de leur présentation ces projets s’appuyaient sur d’importantes subventions, l’opposition avait pointé ce financement, doutant qu’elles soient toutes au rendez-vous. Il semble bien qu’elle avait raison, le poids financier n’en sera que plus lourd pour la commune.

Budget :

Beaucoup de chiffres que l’on peut résumer de la façon suivante : une année 2018 sans investissements majeurs ce qui permet une baisse de la dette pour 2019.

Malheureusement cette tendance à la baisse sera de courte durée puisque 2 emprunts sont prévus, l’un en 2019 et l’autre en 2020. La dette sera en 2021 de 7,6 millions d’euros ! un record pour notre commune !

Les élus de l’opposition ont voté contre ce budget, voici leur intervention :

Avant tout, nous voudrions remercier les services pour la qualité des supports transmis et la présentation simplifiée.

Monsieur Le Maire, Monsieur l’adjoint aux Finances, Mesdames et Messieurs les élus,

De manière générale, c’est un exercice 2018 sans relief particulier comme l’avait été également l’exercice 2017.

Pour ce qui concerne le compte administratif 2018 et la partie fonctionnement, nous constatons une petite baisse des dépenses et des recettes bref une quasi stabilité. Par contre, sur la partie fonctionnement du budget primitif, nous sommes dubitatifs sur la baisse des charges à caractère général telle qu’elle est annoncée : -2,5 %, cela nous paraît très optimiste et nous serons vigilants sur ces résultats en fin d’année.

2018 comme 2017 a été une année sans investissement majeur. On constate donc une baisse de la dette en 2019. Cependant, vous prévoyez deux emprunts, l’un en 2019 et le second en 2020 qui feront de la dette communale la plus lourde que nous n’ayons jamais connu. Elle sera en 2021 de 7,6 millions d’euros.

En 2010, la dette s’établissait à 2,2 M d’euros puis s’était stabilisée bon an mal an autour de 5 millions. A la fin de ce mandat, la dette aura plus que triplé ! 

Elle pèsera donc plus fortement sur nos finances. Il suffit pour cela de constater la hausse du remboursement annuel en capital de la dette :

En 2011 : 130 000 euros, 

En 2015, 378 000 euros

Et à l’horizon 2021 : 621 000 euros.

A ce niveau, la capacité d’autofinancement nette, une fois l’emprunt annuel remboursé, sera réduite à peau de chagrin ou nulle voire négative.

Qu’en sera-t-il alors des investissements futurs puisque l’emprunt sera la seule solution ?

Cette option alourdirait bien entendu la dette. Cette dette qui pèse et pèsera comme un boulet dans les années futures…

Bien sûr, votre budget est le marqueur de votre politique d’investissement soutenu, nous comprenons le but de celle-ci mais acceptez que nous ayons une vision plus réaliste, lucide et prudente des deniers publics en ces temps économiques bien incertains.

Que l’on se comprenne bien, nous ne sommes pas contre les investissements lourds nécessaires au développement d’une commune, ni contre les installations sportives au complexe Ballard, mais leur coût considérable interroge notre groupe dans ce contexte morose pour les finances publiques en général. Nous serons donc attentifs sur son impact budgétaire…

Nous votons contre votre budget primitif 2019.

Merci de votre attention.

Impôts :

Pas de hausse des taux d’imposition (taxe d’habitation, foncier bâti, foncier non bâti). Une pause bien venue après 4 années de hausse de la fiscalité communale par diminution de l’abattement du taux général à la base ou par hausse des taux.

Autres points :

L’acquisition par la municipalité de la propriété située au 41 rue Charles de Gaulle afin d’en faire une réserve foncière.

La location d’une partie des anciens locaux de Géméco à Castel Mein pour y stoker du matériel communal.

Les rues du lotissement « Le domaine de Valentin » se dénommeront Rue de Kerloquin et rue Simone Veil.

Le maire a confirmé l’ouverture d’une classe à l’école Pauline Kergomard. Il essaie d’obtenir un demi-poste supplémentaire pour Chateaubriand.

Conclusion : Un conseil sans surprise avec d’un côté une majorité qui assure « avoir transformé la commune et fait de Guilers une commune attractive où il fait bon vivre ». Elle juge son budget offensif, « on ne fait plus dans la bricole ».

De l’autre l’opposition qui souhaiterait une gestion plus prudente afin d’alléger le poids de la dette.

Idéo ne peut qu’aller dans le même sens que les élus de l’opposition.

Visiblement les écrits et les actions d’Idéo agacent le maire qui parle même de propos malhonnêtes, de Fake news ! « Je ne suis pas dans le grand débat, je suis dans l’action »

Idéo vous laisse juge de ces propos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.