Le conseil municipal du 17 mai….en bref

10 jours après le 2ème tour des élections présidentielles, retour aux affaires locales avec le conseil municipal. Lors d’un précédent article vous avez pu découvrir l’intervention des élus de Guilers Avenir en préambule de la réunion. Du côté de la majorité, aucun élément sur le contexte national… À croire que Guilers vit dans un autre espace-temps!   peu de commentaires sur cette intervention… sauf le maire qui se dit choqué par les propos de François Hollande  « je laisse la France en meilleur état qu’à mon arrivée ». Sans doute est-il déjà dans sa campagne législative….

Le vote de diverses subventions constituait le plat de résistance de ce conseil. Peu de commentaires à faire si ce n’est que le projet de réforme des critères d’attribution des subventions aux associations, « en finitions » depuis 18mois » , est bloqué par…le maire. Le dossier ne lui convient pas !

Comme on ne sait pas ce qu’il y a dans le dossier, difficile de juger.

Pour une fois qu’il semblait y avoir un travail de fond de fait….il restera dans les cartons.

Mais pas d’inquiétude, le maire l’assure : les associations sont satisfaites, elles ne se plaignent pas !

Autre sujet le remplacement du toit du gymnase et restructuration, rénovation de la salle de musculation du Fort de Penfeld. Le moins que l’on puisse dire c’est que ce ne sera pas du luxe !

Pas d’inquiétude, pour l’adjoint aux sports, il s’agit d’un petit chantier, sans grandes difficultés.

C’est quand même 359000€ de plus à mettre sur la facture. Espérons que ceux qui ont pris la décision de racheter ce complexe en très mauvais état, présenteront un jour la note totale aux Guilériens. On pourra alors juger de la pertinence de leur décision.

Le lotissement « Résidences de Kermengleuz » se poursuit avec une information importante  : la mairie n’a pas réussi à trouver un accord financier avec le bailleur social qui devait racheter la parcelle de l’ex club house de l’ASG. Il n’y aura donc pas de logements sociaux….mais 4 nouveaux lots à 140€/m2  pour le lotissement. Et tant pis pour la mixité sociale….  Quand il faut choisir entre social et argent, le choix est vite fait !

Toujours sur la question du logement, le conseil a validé l’acquisition de la propriété située au 33 rue Charles de Gaulle. A la question de savoir si c’était des maisons ou un immeuble qui était prévu, le maire a répondu : des logements !

Enfin sur le dossier du centre bourg, les choses devraient avancer puisqu’un architecte a été retenu.

Une commission extra-municipale devrait voir le jour comprenant des élus, y compris 1 de l’opposition et des représentants d’associations. Idéo rappelle que sur ce dossier il y a eu une étude fin 2016 dont les conclusions n’ont jamais été présentées au conseil et encore moins aux Guilériens.

Certains d’entre eux ont été interrogés mais n’ont jamais pu voir les résultats, je crois qu’on ne les y reprendra plus !

Bien évidement Idéo est prête à participer à cette commission, la balle est dans le camp du maire.

Enfin après avoir épuisé l’ordre du jour, les élus de Guilers Avenir ont posé la question suivante :

Pourquoi la ville de Guilers n’est-elle pas adhérente à l’association Ener’gence, contrairement à la grande majorité des communes de Brest Métropole ?

Le maire a répondu que l’adhésion avait un coût et qu’il préférait garder son indépendance ! Il n’a aucune critique à l’encontre d’Ener’gence… mais ne voit pas l’intérêt d’y adhérer.

Pour rappel, Ener’gence est l’agence Energie-Climat du Pays de Brest. Forte de ces 18 années d’existence, elle est devenue l’organisme de référence du Pays de brest, notamment dans la rénovation énergétique du bâti. Elle est un lieu d’information et de ressources sur les problématiques énergie/climat du territoire. Enfin elle accompagne toujours plus de collectivités dans leur démarche de maîtrise des consommations énergétiques.

A titre d’exemple, depuis plusieurs années, Ener’gence accompagne les communes de Plougastel-Daoulas et de Guipavas dans leurs systèmes d’aides aux installations de systèmes performants pour les particuliers. Les dossiers de demande sont instruits par Ener’gence. Il y a aujourd’hui 39 communes adhérentes ( Gouesnou, Guipavas, Milizac, Le Relecq Kerhuon, Plouzané……)

Une fois de plus à Guilers on n’a pas besoin des compétences de spécialistes indépendants : nous, on sait faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.