Le conseil municipal du 20/12/2018…en bref

En préambule, une minute de silence pour l’attentat de Strasbourg

Débat d’orientation Budgétaire

Le vote du budget se fera le 7 février 2019

Présentation des résultats prévisionnels pour 2018 (charges, investissements, recettes, la poursuite des opérations d’aménagements

Le Budget sera adapté aux contraintes économiques (maitrise masse salariale, maintien des subventions aux associations)

Question de l’opposition sur les dépenses, la hausse de la fiscalité communale…

Réponse de Mr le Maire:

  • la transition écologique, énergétique c’est bien
  • Les dépenses de fonctionnement sont maitrisées
  • Je reste droit dans mes bottes, je vais continuer à investir
  •  C’est bien d’alerter sur le budget, mais ce qui est clair c’est qu’on est dans le flou le plus complet sur les annonces du Gouvernement c/ les compensations (taxe d’habitation.)

Idéo : On rassure Mr le maire, il n’est pas le seul dans le flou mais il n’y a pas que la politique du gouvernement qui manque de clarté ! Quant à la transition énergétique, il est plus qu’urgent de dépasser les mots pour des actes forts. Comme l’a écrit Gao XINGILA : L’homme pille la nature, mais la nature finit toujours par se venger

Question de l’opposition : dans le budget prévisionnel il n’y a aucune trace du projet c/ le collège (aménagement d’un parking pour sécurisation)

Réponse de Mr le Maire :

La commune n’investit pas dans ce projet, il est du ressort de l’EPCI et du Département

Les tarifs de l’espace Jeunes, les subventions aux associations sportives (frais de déplacement) resteront inchangés pour 2019.

Information au Conseil:

  • acquisition d’un bien situé 61 rue Charles de Gaulle (nb entre le bar Le Flash et la boulangerie le Fromentier : 1018 m2) logements   et surfaces commerciales à venir

  • un accord de principe est intervenu pour intégrer le bar La Cigale dans l’ilot avec logements et surfaces commerciales à venir.

Idéo : prévoir toujours plus de surfaces commerciales, pour y mettre quoi ? il faut que la municipalité regarde la réalité en face : ce ne sont pas les surfaces qui manquent mais les clients potentiels.

Question de l’opposition sur la fermeture de la poissonnerie au bout de 3 mois d’activité :

Réponse de Mr le Maire : si la poissonnerie a fermé ce n’est pas à cause d’un loyer excessif., une procédure de liquidation est lancée !. Tant qu’elle est en cours, la surface commerciale restera vide.

Pour Idéo :

L’un était sans doute trop satisfait de combler une surface commerciale vide, l’autre peut-être trop optimiste sur son projet. Résultat, un beau gâchis et un centre-bourg bien vide.

Idéo : En résumé une municipalité qui poursuit ses projets….

Pourquoi pas plus de concertations, d’écoute ?

Pourquoi une absence d’accompagnement pour les commerces pendant la future phase de travaux ?

Pour Idéo ces actions sont nécessaires pour que le projet « embellissement » à venir soit de nature à redonner vie au centre bourg

Guilers est une commune qui mérite un véritable cœur.

Un commentaire

  1. Les vitrines occultées ou fermées se multiplient à grande vitesse à Guilers. Est-il vraiment pertinent de continuer à en créer, à bétonner à fond. J’en ai ras le bol de voir une cité sympa se transformer en lavoir, n’oublions pas que bétonner c’est faire fuir l’eau de pluie! Pauvres petits arbres qui seront implantés Place de la Libération ce ne sera certainement pas leur cas, ils vont souffrir avec tant de béton autour. Il y a d’autres besoins dans la commune, faire travailler le bâtiment n’est pas un argument électoral!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.