Le conseil municipal du 20 mars……en bref

 

Deux informations en préambule de ce conseil :

  • la demande de retour à la semaine de 4jours a été validée. Elle sera effective dès la rentrée
  • Rétablissement d’une ligne de bus par Brest naval à titre expérimental à partir du 12 mars et jusqu’à fin juin. Si la fréquentation est au rendez-vous, elle pourrait être pérennisée.

1/ Souriez, vous êtes filmés !

Point principal de ce conseil, la présentation par le major Roudaut des conclusions de son audit sureté réalisé en mai 2017 à la demande de la mairie de Guilers. Une étude préliminaire qui est une aide à la décision avant la mise en place d’un dispositif de vidéo protection. Elle pointe plusieurs «  points noirs » sur la commune et quelques aménagements à réaliser sur les édifices publique afin d’améliorer la sécurité.

Au final, la préconisation de l’audit c’est de mettre en place une soixantaine de caméras pour sécuriser les bâtiments publiques. Les images filmées par celles-ci ne seraient pas traitées en direct mais en différé, sur demande de la gendarmerie suite à dépôt de plainte. Les données de la gendarmerie sur la délinquance sont réactualisées tous les ans. C’est bien la première année qu’il y a une présentation en conseil.

Pour Idéo la question à se poser est la suivante : la vidéo protection, est-ce efficace ?

C’est une vaste question, à laquelle on peut apporter une première réponse simple : seule une évaluation à grande échelle de l’usage des caméras par les collectivités permettrait de conclure dans un sens ou dans un autre. Qui plus est, une telle étude devrait être conduite indépendamment des pouvoirs publics et des industriels de la vidéosurveillance.

Malheureusement cette étude n’existe pas. Pourtant, la vidéoprotection tend à se généraliser dans les villes. En effet, 81 % des villes disposeraient désormais d’une installation de vidéoprotection (contre 73 % en 2015 et seulement 55 % en 2010). A noter que parmi les villes ne disposant pas encore de ce type de dispositif, environ 38 % auraient l’intention de s’équiper. « Si je ne mets pas de caméras, les gens croiront que je ne fais rien »,  voilà ce que disent beaucoup de maires.

Pour certains, la vidéo protection est dissuasive et permettrait de résoudre les « affaires », pour d’autres, si la vidéo protection avait été vraiment efficace, on aurait dû voir les chiffres de la délinquance baisser fortement en France, or il n’en est rien. (voir l’exemple de Gouesnou )

Si chacun a son avis sur la question, une chose est sure : tout le monde va payer !

La ville de Guilers va donc suivre le mouvement, pour 2018 c’est un budget de 60 000e qui est prévu.

2/Choix du maitre d’œuvre pour la maîtrise d’œuvre pour la couverture du boulodrome et la création d’une piste d’athlétisme couverte.

Le choix s’est porté sur l’entreprise O’Architecture de Brest

3/ Création d’un lotissement communal

Et oui encore un lotissement de plus, il sera situé au nord-ouest de la commune, au droit de la rue Randouin (proche de l’Aldi). Il est constitué des 3 parcelles : 1 est la propriété de la commune de Guilers, les 2 autres de Brest Métropole.

Pour Idéo la politique d’urbanisme de la municipalité pose question. Vouloir le développement de la commune, c’est bien mais encore faut-il le faire à un rythme raisonnable. Multiplier les lotissements, la construction d’immeubles à grandes vitesse va changer en profondeur notre commune. L’augmentation du nombre d’habitants qui devrait résulter de cette boulimie nécessitera de nouveaux équipements qu’il faudra financer. Pas sûr que tous les Guilériens soient ravis de voir leur commune changer de visage et perdre son côté rural et tranquille.

3/Vœux ARKEA

Pour clore ce conseil un vœu de soutien à ARKEA et ses salariés a été voté

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.