Le conseil municipal du 28 juin….en bref

Pas moins de 8 élus absents lors de ce conseil, peut-être l’effet coupe du monde ? Ou la température trop élevée ? Ou encore, ce qui serait inquiétant, un manque d’intérêt pour des réunions sans échanges, sans débats. Bien sûr les discussions doivent d’abord et avant tout se faire en commissions, mais en conseil cela se limite à : vu par la commission !

Réfection du toit du gymnase de Penfeld

89 000€, c’est le coût prévu des travaux. La « belle affaire » réalisée par la commune lors du rachat du site de Penfeld s’avère de plus en plus onéreuse. La réfection du toit n’est  malheureusement pas la dernière facture qu’il sera nécessaire d’honorer avant de pouvoir utiliser l’ensemble du site en toute sécurité. Lors du conseil du mois de novembre 2017, le maire avait laissé entendre que des panneaux photovoltaïque pourraient être installés, l’opérateur ayant alors à sa charge le coût du toit puisqu’il revendrait ensuite l’électricité générée. Malheureusement, la mairie n’a pas réussi à trouver un accord, conclusion, c’est le contribuable Guilérien qui payera !

Pour Idéo, l’achat du site de Penfeld est un bon exemple de la politique de l’équipe actuelle : une vision à court terme. Pouvoir proposer des activités sur un site qui met en lumière la commune, mais sans être capable d’en mesurer le coût final. Si la commune de Brest n’a jamais souhaité acquérir ce site, c’est bien parce que les sommes nécessaires pour bâtir un vrai projet étaient trop importantes.

Quel sera facture totale ? Là est la vraie question

Installation et maintenance d’un système de vidéo protection

C’est l’entreprise Actalarm de Trégunc qui a obtenu le marché. La facture s’élève à 126 411€, dépense prise sur les budgets 2018 et 2019. Quel seront les sites concernés par l’installation de caméras ? Combien de caméras ? Pour l’instant pas de réponse ! On évoque juste le chiffre de….70 à 75 caméras !

Guilers a donc cédé aux sirènes sécuritaires qui présentent la vidéo protection comme l’arme de dissuasion majeure contre la délinquance et les incivilités.

Pour Idéo, la vidéo protection risque fort d’être un leurre. Selon les rares études disponibles, la vidéo protection permet de résoudre environ 3% des affaires. Par contre elle a un effet pervers : le déplacement de la délinquance hors des sites sécurisés. Les bâtiments communaux seront peut-être moins ciblés mais qu’en sera-t-il pour les biens des particuliers ?

Pour mesurer l’efficacité des caméras il faudrait avoir les chiffres de la délinquance sur la commune avant et après, et comme ils ne sont pas communiqués il sera toujours facile de dire que la délinquance a baissé !

Convention Commune-Etat

Dans le cadre du projet de rénovation du centre bourg, la commune de Guilers a sollicité l’aide du FISAC (Fond d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce). Elle a obtenu une subvention de 25 527e et 71496€ au titre de l’investissement. Pour ce faire il faut que la commune signe une convention avec l’état. Le conseil a voté pour à l’unanimité.

Activité commerciale

La boucherie de la rue Charles de Gaulle va bientôt laisser la place à….une poissonnerie !

Un accord a été trouvé avec la municipalité pour un bail précaire d’un an avec des conditions favorables ( -150€ sur le loyer ), au-delà des 12 mois un nouveau bail sera établi.

Si Ideo ne peut que se réjouir de l’ouverture d’un nouveau commerce au centre bourg, certaines interrogations perdurent. Ainsi l’étude confiée au cabinet cible et stratégie a évalué les potentiels de développement en commerce sur Guilers. Sur la poissonnerie son avis est tranché : potentiel de consommateur insuffisant. Sachant qu’une expérience de poissonnerie a déjà été tentée il n’y a pas très longtemps, sans succès, on peut se poser des questions.

Sans doute que les éléments fournis par le futur poissonnier ont été convaincants puisque la mairie a donné son accord et financera la mise aux normes des locaux, comme elle l’avait fait précédemment pour la boucherie.

Idéo espère que l’ouverture de cette poissonnerie sera le début d’un renouveau du centre bourg.

Congrès des maires

La parité en politique est loin d’être acquise. S’il faut autant de femmes que d’hommes sur les listes, bien souvent les postes clés et les responsabilités vont en priorité aux hommes. S’ils se disent tous favorables à la parité, cela ne se traduit pas dans les faits. Encore un exemple avec la délégation qui se rendra aux congrès des maires de France : 5 hommes, 0 femme ! Questionné sur le sujet la réponse est sans surprise : aucune femme n’était volontaire pour y aller. C’est donc une fois de plus la faute des femmes si la parité n’est pas de mise !

Rentrée scolaire 2018

Là aussi Guilers suit la grande majorité des communes qui font le choix d’un retour à la semaine de 4 jours. Un changement qui nécessite de revoir le planning des agents communaux concernés. Exit le « récré goûter » qui sera remplacé par une « surveillance » (même chose mais sans goûter) de 16h30 à 17h pour un coût de 0,50€.

Les tarifs périscolaires sont revus, pour certains ce sera à la baisse, pour d’autres à la hausse.

Pour Idéo ce dossier des rythmes scolaires aurait pu être l’occasion d’un vrai travail entre la municipalité et les représentants des parents d’élèves et les enseignants.  Il semble que les marges de manœuvre laissées à discussion étaient trop faibles pour pouvoir aboutir à un vrai dialogue.

 

Prochain conseil le 27 septembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.