Les vœux : le service minimum

La réception oorganisée pour les vœux du maire est l’occasion de faire un bilan de l’année écoulée et de tracer les perspectives pour celle qui débute. Si on peut se féliciter de la tonalité des propos,  cette année aucune polémique, on peut aussi déplorer le manque de contenu et d’informations précises.

Sur le bilan tout d’abord, trois points : la fin de l’agrandissement de l’école Pauline Kergomard, la réhabilitation de la rue Charles de Gaules et les travaux du rond-point de la route de Milizac.

Rien sur la problématique de la sécurité à Guilers : les incivilités sont –elles en augmentation ?, qu’en est-il des cambriolages, des vols…. On aurait aimé avoir quelques chiffres, une tendance.

Même chose sur les finances, Mr Ogor affirme «  les finances sont bonnes » mais il ne donne aucun chiffre.

Sur les projets pour l’année à venir, on est dans le flou, jugez vous-même :

Poursuite de l’urbanisation avec des projets de renouvellement urbain, «  on reviendra vers vous quand ils sortiront de terre »,

Poursuite des investissements pour les sportifs : pétanque, athlétisme, skate parc, de quelle nature, pour quel montant, avec quel calendrier ? Autant de questions qui restent sans réponses, il a juste assuré vouloir travailler en concertation avec les clubs concernés.

Et puis, le feuilleton du centre bourg continue. Après une étude pour un montant de plus de 20 000€ en 2016, il annonce….. une nouvelle étude en 2017 qui devrait être l’année du choix de l’aménageur en concertation avec Brest Métropole. La réalisation serait prévue en 2018. Idéo rappelle qu’une étude complète avait été réalisée avec l’ADEUPA en 2009 et qu’il ne restait plus qu’à mettre en œuvre ses préconisations.

Si pour le maire les projets sont nombreux, pour Idéo ils sont pour le moins flous et mériteraient d’être présentés aux habitants bien en amont, de cette façon on éviterait peut-être quelques erreurs.

Enfin, notre maire s’est égaré pour nous parler des élections municipales de la commune de …Guipavas ! Il a apporté son soutien à Fabrice Jacob, qui conduira une liste de droite ouverte au centre.

Pour Idéo, que le citoyen Pierre Ogor apporte son soutien à Mr Jacob cela ne pose pas de problème, par contre que le maire de Guilers le fasse lors de ses vœux à la population est totalement déplacé.

Excepté son propos liminaire, rien sur le travail des associations, de l’Agora, rien sur le travail des commerçants, des artisans. Il a juste remercié les artisans pour l’action de mécénat qui se traduira par un fourgon à disposition des associations.

En conclusion des vœux qui confirment ce que dit idéo depuis de nombreux mois : un maire et son équipe dont le travail  manque de transparence, avec de l’autosatisfaction et de moins en moins sans étiquette politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.