Où en est-on des temps d’activités périscolaires (TAP) ?

1159a_logo-tapIl y avait un point sur la rentrée scolaire au conseil municipal du jeudi 29 septembre. L’occasion d’avoir des informations et peut-être un bilan sur les activités périscolaires?

Malheureusement l’information s’est limitée à donner le nombre d’élèves: 1392 dont 867 en maternelles et élémentaires. Pour s’informer il ne reste plus que la presse locale avec un article paru dans le Télégramme du 20 septembre qui fait le point dans les différentes communes périphériques à Brest. Un panorama qui montre qu’avec de la bonne volonté et du travail on peut faire de belles choses.

Lorsqu’on parle des TAP, pas sûr qu’être scolarisé à Guilers soit un cadeau pour nos enfants,, c’est la conclusion qu’Idéo tire après la lecture de cet article. Et vous, vous en pensez quoi?

Bohars : seule une école est concernée, soit 200 élèves. Les Tap ont lieu les vendredis, de 14 h 30 à 16 h. Les inscriptions sont facultatives mais l’élève qui choisit une activité (douze sont proposées) doit aller jusqu’au bout du cycle. Le taux de participation est de 88 %. Huit animateurs s’occupent des primaires et sept des maternelles, soit un taux d’encadrement supérieur à ce qui est exigé. Le coût pour la collectivité est de 120 € par enfant.

 Gouesnou : la municipalité a décidé d’accompagner l’école privée au même titre que les deux écoles publiques. L’opportunité pour remettre à plat les contrats de certains agents. L’idée : lutter contre la précarité, offrir plus d’heures de travail à ceux qui le souhaitait, proposer des formations et accompagner ceux qui ont voulu passer des diplômes . Pour permettre aux animateurs d’avoir un vrai emploi du temps, les Tap se déroulent à des heures différentes dans chaque école et selon les niveaux. Seuls les écoliers des classes élémentaires sont concernés, soit 700 enfants (avec un coût restant à la charge de la Ville de 200 € par enfant). Toujours dans cette démarche qualitative, la municipalité a tenu à s’adosser aux projets pédagogiques des écoles pour bâtir ces Tap afin qu’il y ait une continuité. Enfin, les Tap sont, chaque année, reliés à une thématique en lien avec des artistes en résidence dans la commune. En 2014, les enfants avaient ainsi travaillé avec un cinéaste et réalisé des courts métrages. L’an dernier, ils s’étaient essayés au théâtre. Et cette année, ils vont mettre l’accent sur la bande dessinée.

Guilers : « Récré goûter  »  Depuis 2009, Guilers a mis en place des animations périscolaires, avec les assos de la commune, sur la pause méridienne : sport, jardinage, arts du cirque, etc. Ce dispositif a été maintenu et complété par une « récré goûter » facultative, qui fait figure de TAP, entre 16 h 15 et 17 h. Gratuite la première année, elle est facturée 1 €, par jour, par enfant. La commune estime le coût global annuel à 95 € par enfant.

Guipavas : Onze associations participent aux TAP. D’autres activités sont animées par le service Action éducative jeunesse (AEJ). Elles sont variées : sportives, manuelles, culturelles, multimédia… Malgré le coût  la municipalité tiens à ce que les Tap restent gratuits.

Le Relecq-Kerhuon : La commune avait anticipé sur la réforme. La rentrée de l’année dernière avait vu ce dispositif se généraliser en intégrant également l’école privée Saint-Jean de la Croix. Les Tap fonctionnent sur inscription, de période de vacances à vacances. En tout, une cinquantaine d’agents (des animateurs et des Atsem du service éducation de la Ville) œuvrent avec également des ateliers proposés par quelques associations locales.

Plougastel : Les Tap concernent 780 élèves répartis dans les trois écoles publiques. Au départ, les activités étaient organisées deux jours par semaine, de 15 h 30 à 16 h 30, sur inscription.  Système qui a laisser la place pour la deuxième année consécutive à des  Tap  qui se déroulent tous les jours, sur la pause méridienne de 11 h 45 à 13 h 45, l’école finissant à 16 h (avec goûter gratuit jusqu’à 16 h 30 pour ceux qui prennent le bus ou vont ensuite à la garderie).

Plouzané : 23 activités proposées pour  800 élèves  Un jour par semaine, des Tap sont organisées dans chacune des quatre écoles publiques de Plouzané. L’heure d’activité périscolaire est proposée aux 1.000 élèves des quatre groupes scolaires, de 15 h 30 à 16 h 30. Suivies à 80 %, 23 activités (50 activités initiées depuis 2013) sont actuellement mises en place dans de nombreux domaines (culture, sport, sciences…) et dispensées par des agents municipaux, des bénévoles d’association ou des intervenants. Les élèves peuvent y participer gratuitement, pour un budget municipal de soutien au matériel et aux prestations de 10.000 € par an.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.