Réunions du conseil municipal : à voir

Les réunions du conseil municipal sont ouvertes au public. Malheureusement, rare sont les Guilériens qui se déplacent et pourtant……

Pour savoir ce qui s’est passé il reste les comptes rendus des journaux et celui d’Idéo (on essaye d’être à chaque fois présent). Il y a aussi les comptes rendus officiels, malheureusement on ne les trouve que sur le site de la mairie et bien longtemps après la réunion.

Le problème c’est qu’il n’est pas toujours facile de retranscrire une atmosphère, un ton, une ambiance, une attitude.

Pourtant ces éléments sont souvent la plus belle expression de l’exercice du pouvoir tel que le pratique le maire.

Lors de son dernier conseil municipal, la ville de Brest a innové en filmant la séance et en la diffusant en direct sur brest.fr. On pourra aussi la retrouver en replay 48h après et chapitré afin de mieux naviguer dans les différents points à l’ordre du jour.

Un gadget ? pas sûr, nul doute que si le procédé était en vigueur à Guilers, notamment lors du dernier conseil, chacun aurait pu juger de l’attitude des uns et des autres, en toute transparence.

Et vous, vous en pensez quoi ?

Dites stop aux mégots non recyclés

Lors de la première marche « écolo » organisée par Idéo, les participants ont pu constater les dégâts des mégots de cigarettes. On en trouve partout et quand on sait que 2/3 d’entre eux finissent dans la nature, sur les trottoirs, dans les égouts, on peut être inquiet pour l’environnement.

Que peut-on faire pour atténuer ce fléau ?

Sans doute mieux informer les fumeurs, mettre plus de poubelles dédiées aux mégots.

Pourquoi ne pas s’engager dans une action volontariste pour aller vers le Zéro mégot ?

Un objectif utopiste ? ce n’est pas l’avis des communes de Plougonvelin et de Landerneau qui depuis quelques mois se sont lancées dans l’aventure.

Pour y parvenir elles ont fait appel à une entreprise locale, Mégo ! de Bourg Blanc 

Celle-ci collecte et recycle les mégots de cigarettes. Une initiative unique en France, alors que 44 milliards de cigarettes ont été vendues l’an passé dans l’Hexagone. Objectifs de MéGO: collecter, dépolluer et recycler ces deux centimètres de plastique qui envahissent par milliards les rues des villes françaises.

Après la collecte, les mégots sont envoyés sur le site de Bourg-Blanc. Ceux-ci deviendront ensuite des cendriers, des jetons de caddie, ou des pots à crayons. L’entreprise accompagne entièrement dans cette démarche écologique les communes volontaires. A la suite d’un état des lieux, un rapport est remis sur la démarche à mettre en place, dans lequel sont déterminés le nombre et l’emplacement des points de collectes (cendrier, mobilier urbain, bacs collecteurs). Puis elle assure la mise en place de contenants de tri.

Pourquoi pas un tel dispositif à Guilers ?

Une façon d’informer les fumeurs, de mettre à disposition des mobiliers urbains adaptés,

De valoriser ces déchets et de promouvoir une entreprise locale innovante (dans laquelle Idéo n’a aucun intérêt)

Si comme Idéo vous souhaitez que notre commune s’engage alors likez cette article et partagez-le. Faites de même sur notre page Facebook.

De cette façon peut-être que la municipalité, à un an des élections, sera sensible à cette aspiration populaire.

Le conseil municipal du 28 mars….en bref

Serait-ce l’effet du printemps ? en tous cas c’est un maire très (trop) loquace et démonstratif qui a conduit cette réunion du conseil municipal.

Plusieurs points n’ont pas donné lieu à débat, ils ont fait l’unanimité.

  • L’adhésion de la commune au groupement de commande en matière d’énergie : électricité et gaz 
  • La négociation avec le CHU pour une autorisation d’occupation temporaire de terrain dans le cadre des travaux du centre bourg :

Objectif : facilité la circulation, création d’aire de jeux pour les enfants et de toilettes publiques

  • Le conventionnement avec Brest Métropole dans le cadre de la commission intercommunale d’accessibilité pour les personnes handicapées. Cette commission a un rôle consultatif, fait état de l’existant, établit un rapport annuel, peut faire des propositions utiles pour améliorer l’accès des handicapés
  • La subvention au CCAS (centre communal d’action sociale) fixée à 35 500€ pour 2019
  • Le recouvrement des dalles amiantées à Pauline KERGOMARD. C’est l’entreprise QUEVAREC, zone de kerebars à Guilers qui a été retenu. Le coût est 54 548,48 € TTC inscrit au budget 2019. Les travaux se feront pendant les vacances d’avril.

Avenant au contrat vacataire « Projet culturel vers une médiathèque de 3ème lieu »

Si la proposition de prolonger le contrat du 1er avril au 30 septembre 2019 a fait l’unanimité, l’opposition a demandé des informations sur l’avancée du projet. Pour seule réponse le maire a assuré que le chargé de mission viendra présenter au conseil de mai une synthèse de son travail, le diagnostic et l’analyse.

P.Ogor assure vouloir de l’objectivité, que cela soit « la pensée de ce que l’on veut pour les 20 prochaines années ».

Idéo : N’est-il pas curieux de demander une prolongation de mission sans faire un point d’étape de celle-ci ? Quelles sont les suites de la réunion publique ? Y a-t-il des groupes de travail ? combien de personnes ont répondu au questionnaire ? autant de questions qui méritaient une réponse sans attendre la synthèse de mai.

Un exemple de plus de la méthode de la majorité actuelle : les informations sont données quand tout est bouclé, difficile dans ces conditions pour l’opposition de jouer son rôle, de faire des propositions.

Recrutement d’un vacataire « Dynamique commerciale du centre bourg , Mission d’accompagnement »

Dans le cadre de la dynamisation du centre-ville et de la demande d’adaptation aux nouvelles mutations économiques de conquête de la clientèle des commerçants, le maire a annoncé le recrutement d’un vacataire qui sera l’interlocuteur privilégié des acteurs du centre-ville. Son rôle :

  • Identifier les besoins, organiser les échanges entre les commerçants, la Ville, la Métropole et les entreprises.
  • Accompagner dans leurs démarches individuelles ou collectives les commerçants
  • Faciliter la mise en relation avec Défis emploi pays de Brest qui propose différents services.
  • Aider à la mise en œuvre de la convention Fisac (Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce), qui soutient financièrement le rajeunissement des façades et la mise aux normes d’accessibilité.

Le contrat de 340h est prévu pour 6 mois (du 1er avril au 30 septembre 2019), soit à peu près 2 jours par semaine.

L’opposition s’est étonnée du calendrier, une présentation en conseil le 28 mars pour un contrat qui démarre le 01 avril ! Cela veut dire que le recrutement a déjà eu lieu et que le conseil n’est qu’une simple chambre de validation !

Où est la transparence ? peut-être que certains Guilériens avaient le profil souhaité et auraient pu répondre à cette offre d’emploi !

Contraint de répondre le maire a informé le conseil que le contrat de vacataire avait été proposé …au chargé de mission de la Guilthèque. Celui-ci se retrouve donc en charge de 2 dossiers en même temps : l’avenir de la médiathèque et la dynamisation du centre bourg.

Idéo : les sujets se suivent, la méthode reste la même : la mise devant le fait accompli !

Mettre la même personne, un vacataire sur deux dossiers jugés stratégiques par le maire, n’est-ce pas mettre tous ses œufs dans le même panier ? le profil et les compétences nécessaires sont-elles similaires sur ces deux dossiers ?

Enfin concernant le rôle de centre bourg, n’est-ce pas typiquement dans les attributions d’un élu ? Il y a 29 élus au conseil municipal, L’un d’entre eux n’aurait-il pas pu assurer ce lien avec les commerçants ? Après le 30 septembre 2019, une fois la mission terminée, qui sera l’interlocuteur ? Aucune donnée n’a pu être obtenue sur les améliorations attendues : « on verra bien! ». 

Point sur les travaux du Bourg

Rue Lemonnier terminé : 31 places de parking de plus

Parking – arrière mairie : 19 places + un escalier pour remonter vers le bourg

Maison St Albert : parking provisoire de 28 places

Les entreprises viennent d’être prévenues qu’elles avaient le marché. Les travaux du centre bourg vont démarrer le 20 avril. De grands panneaux aux entrées de Guilers informeront sur les travaux. À la demande des commerçants tout le centre sera dès à présent en zone bleue (place baucina, derrière Carrefour express, ..)

Les accès aux magasins seront garantis pendant les travaux sauf pendant un jour ou deux.

Pour le maire, c’est une période désagréable « j’entends de tout ». Il s’engage à ce qu’il y ait le moins de difficultés pendant les travaux. « Je sens une dynamique avec les commerçants ». Ceux-ci pourront faire paraître dans les Nouvelles de Guilers 2 fois/mois des annonces promotionnelles.

Il a reçu les commerçants, des élus, Brest métropole, maire de Guipavas. Présentation des dispositifs RHTPE29 Et #DIGITALTPE en mairie de Guilers aux commerçants pour passer le cap des travaux d’aménagement du centre-ville.

Il a indiqué qu’il n’y avait eu aucune objection des commerçants à ce qui leur est proposé. Au contraire, ils ont reçu plus de perspectives que de par leur propre corporation. A noter que les élus de la minorité municipale n’ont jamais été conviés à ces réunions de travail.

Idéo : Faire participer les commerçants dès la genèse du projet de façon à en faire des acteurs de celui-ci, ce n’est pas la méthode qui a été choisi. Le maire et son équipe ont travaillé avec les techniciens de Brest Métropole pour définir un projet. Aujourd’hui celui-ci est ficelé…et on propose d’aidé les commerçants !

Conclusion : Un maire très content de son action, qui répond d’une manière floue aux questions, qui accepte mal les critiques, qui assure ne pas faire de politique mais accuse ses opposants d’en faire, voilà pour Idéo la réalité de notre commune.

N’hésitez pas à commenter et partager

1ère marche écolo : Un sac de 30 litres rempli toute les 3 minutes !!!

Ils étaient une quinzaine à avoir répondu à l’invitation d’Idéo pour une première écolo-marche à Guilers. De 5 à plus de 80 ans, ils sont venus bien décidés à concilier une marche et la traque des déchets qui se trouveraient sur leur chemin.

Après un café, il était temps de se mettre en route, quatre groupes munis de sacs poubelles et de gants se sont déployés dans Guilers.

A peine trente minutes plus tard, qu’un premier groupe revient pour refaire le plein de sacs poubelles : ils sont tombés sur une mini décharge sauvage au lieu-dit Pen an Traon.

Bientôt c’est un second groupe qui revient, lui aussi en manque de sacs !

Au final, en 1h30, 15 personnes ont ramassé plus de 30 sacs poubelles, des détritus en tout genre : plastiques, nombreuses bouteilles de verre, bidons, sacs de voyage etc……Et que dire de tous ces mégots qui souillent les trottoirs ?

On est à une moyenne d’un sac de 30L rempli toutes les 3 minutes !!

Vous avez du mal à y croire ? la preuve en photo :

la collecte du jour…

Dès demain matin, Idéo prendra contact avec la Mairie de Guilers pour débarrasser le fruit de cette 1ere marche écolo.

Pour Idéo ce résultat pose question : pourquoi tant de déchets « sauvages » alors que les services propreté de la commune et de la métropole font correctement leur travail ?

Des solutions existent :

  • Du mobilier urbain adapté comme des cendriers et des poubelles 
  • Une société spécialisée comme MEGO ! de Bourg Blanc qui recycle les mégots de cigarettes 
  • Des panneaux : décharge interdite 
  • Aller à la déchèterie plutôt que de souiller la nature
  • Plutôt que de passer devant des déchets et de se plaindre, pourquoi ne pas les ramasser ou de le signaler à la mairie. Ce n’est pas la délation mais simplement de l’assistance à nature en danger.

On souhaite tous pouvoir flâner et profiter pleinement de la nature alors collectivement si nous faisions un effort ?

Le déchet le plus facile à ramasser, c’est celui que l’on ne produit pas ! Etant tous des consommateurs, ne pouvons-nous pas facilement réduire nos déchets si nous y prêtons attention ?

Idéo remercie les personnes qui ont participé à cette première marche écolo. Celle-ci montre l’étendue du problème qui dépasse une association telle que la nôtre. Nous sommes prêts à renouveler l’initiative avec tous ceux et toutes celles qui souhaitent préserver la nature et notre cadre de vie. Particuliers, associations, mairie, tout le monde sera le bienvenu.

J-2 avant l’écolo-marche

Plus que deux jours avant la première écolo-marche citoyenne organisée par Idéo.

Un principe simple : on marche et on en profite pour ramasser les déchets qui trainent.

N’hésitez pas à venir avec vos enfants, il n’est jamais trop tôt pour leur montrer que la place d’un déchet c’est dans la poubelle et non dans la rue.   

Idéo fournit les sacs poubelles, pensez à vos gants de jardinage !

A l’issue de votre marche (environ 45mn) retour salle Claudel, sous la mairie pour une collation bien méritée. Côté ludique, Idéo a aussi prévu un petit quizz et quelques infos sur les déchets.

Parlez-en autour de vous, partagez cet article, plus on sera nombreux meilleur sera le résultat.

Alors, à dimanche, rendez-vous 10h salle Claudel sous la mairie