Archives par mot-clé : maire

Quand le Maire communique….

dotations

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques jours après la parution de la première lettre d’information d’Idéo, on retrouve une interview du maire, P.Ogor dans la presse locale. Surement une coïncidence…….

Que peut-on y lire ?

1/ l’annonce d’une hausse de la fiscalité locale proche de 5%

2/ l’augmentation de certains services (on l’a déjà vu pour le récré-goûter)

3/ une baisse de subventions pour certaines associations.

Bien évidement toutes ces mesures ne sont que la conséquence des baisses des dotations de l’Etat, mais aucunement liées à la gestion de la commune depuis plusieurs années !

Autre information, l’installation du club house du club de football au complexe Louis Ballard, pour un budget de 150 000€. Un sujet qui n’a jamais été abordé en conseil municipal…..alors qu’il annonce un vote lors du prochain conseil, en décembre.

Même chose pour l’école Pauline Kergomard avec une possible deuxième extension !

Sinon, aucune idée pour revitaliser le commerce du centre-ville, et le réaménagement du centre bourg attendra encore plusieurs années.

Pour Idéo, cette interview conforte ce que l’on écrit depuis des mois : des décisions prises sans concertation, une gestion déficiente qui conduit à vendre des terrains pour faire toujours plus de lotissements, seule façon de faire entrer de l’argent dans les caisses.

Ainsi quelle est la cohérence de faire le terrain de foot synthétique à Louis Ballard alors qu’à Kermengleuz il y avait déjà un club house, des vestiaires et même une tribune ?

Mr. Ogor n’évoque à aucun moment ses investissements hasardeux comme le site sportif du fort de Penfeld. Celui-ci était présenté dans le Guilers Mag de Juin 2011 avec un terrain de football, une piste d’athlétisme, des anciens terrains extérieurs (basket-ball, tennis, volley-ball), un gymnase, des vestiaires/douches et un club house (ex stand de tir), le tout pour la modique somme de 312000€ !

Dans le budget 2013, le coût passait déjà à 481000€ sans que pour autant les installations prévues ne soient opérationnelles. Aujourd’hui en 2015 à combien se monte l’addition ?

Pour Idéo, la conclusion est claire : la commune n’aura jamais les moyens financiers de remettre ces installations en état et les sommes dédiées à l’acquisition des installations sportives de Penfeld auraient été bien utiles pour rénover les installations sportives existantes au bourg.

Enfin quand Mr Le Maire parle d’économies, il annonce une hausse de l’imposition, la baisse des subventions à certaines associations et le report de certains projets, mais il ne mentionne aucune réduction du train de vie de la commune. N’est-il pas temps de revoir les budgets de réceptions, de la communication avec un journal qui coute très cher, des animations tel le feu d’artifice ?

Il est trop facile aujourd’hui de s’abriter derrière la baisse des subventions de l’Etat pour justifier certaines décisions. A l’issue de son premier mandat, Mr Ogor s’est félicité d’avoir fait tout ce qu’il avait promis, Idéo pose la question : à quel prix ?