Un dépôt sauvage toujours là

Dix jours après notre précédent article, rien n’a bougé près des déchets verts: le dépôt sauvage est toujours en place. Pourquoi une telle inertie?

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.