vous avez dit incivilité?

En ce samedi 12 mars cincivilitésomme beaucoup de Guilériens je profite de cette belle journée ensoleillée pour faire un peu de ménage dans mon jardin. Une fois fini le travail je vais déposer mes tailles d’arbustes au point de déchets verts. Arrivée sur place mon attention est attirée par une camionnette blanche garée en marche arrière dans le chemin qui mène au terrain de boules, à l’extérieur donc de la zone de dépôt des déchets verts. La porte arrière est ouverte et 3 personnes déversent par-dessus le bloc de pierre qui bloque l’entrée du site leurs déchets de taille au hasard au milieu des tontes de pelouses. Je m’approche du petit groupe pour leur indiquer qu’ils n’ont pas le droit de les jeter là mais qu’ils doivent les mettre avec les ligneux. La réponse ne se fait pas attendre de la part des 2 adultes : « Toi, tu dégages, tu retournes à ta voiture, t’es de la mairie ? ». Face à cette agressivité, une autre personne vole à mon secours : «  Madame a raison, il ne faut pas jeter là vos ligneux ».

Une intervention qui a le don d’énerver encore un peu plus le petit groupe.

Afin d’éviter qu’ils n’en viennent aux mains je propose d’en rester là et d’aller le signaler à la mairie.

Une petite anecdote qui appelle quelques commentaires :

  • L’accès du site est interdit aux entreprises et aux fourgonnettes mais, sans la présence d’un gardien, ce règlement est contourné très facilement. Il n’est pas rare de voir des véhicules garés le long du talus pour y déverser leurs déchets. Ne vaudrait-il pas mieux leur laisser l’accès libre, peut-être qu’ ils les mettraient alors au bon endroit?
  • Le groupe à la camionnette était composé de 3 personnes, 2 adultes et un adolescent d’environ 14 ans. Quel exemple pour celui-ci ! Certaines valeurs comme le respect ne semblent pas lui être inculquées.
  • Quand on parle d’incivilités, on évoque souvent l’attitude des jeunes. Dans le cas présent, il s’agit d’adultes qui savent très bien ce qu’ils font.

Je finirai ce petit témoignage par une citation de La Bruyère : L’incivilité n’est pas un vice de l’âme, elle est l’effet de plusieurs vices, de la sotte vanité, de l’ignorance de ses devoirs, de la paresse, de la distraction, du mépris des autres, de la jalousie.

Le budget primitif 2016  de la commune prévoit un investissement de 20000€ sur la ligne « plateforme de déchets verts ». Idéo sera attentif à la réalisation du projet, de la localisation (qui devra supprimer les nuisances actuelles aux riverains), à la mise aux normes environnementales de la déchetterie. Comme nous le voyons dans ce témoignage, les questions de l’accès physique à la plateforme et du contrôle des dépôts abusifs nécessitent également d’être examinées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.